Accueil> … > CultureLa saison culturelleHumour
Visuel Saison cultuelle - Musique

Humour

 

Jeudi 2 novembre 2017 - 20h30

Vitré, Centre culturel

Jeux de planches

Carte blanche à François Martinez
Jeudi de l’humour

Arrivées sur scène comme par erreur, Sophie et Alexandra nous emportent dans un tourbillon d’émotions.
Elles y racontent leur passion, celle du théâtre.
Elles racontent aussi leurs fantasmes de tapis rouges et de Césars, leur furieuse envie d’être sur scène, quel qu’en soit le prix. Même s’il faut se battre à mains nues pour être l’élue, se badigeonner de yaourt pour un casting ou ingurgiter des tonnes de céréales pour garder la taille fine.
Les mots comme le jeu partent dans tous les sens et prennent toutes les formes : combat de catch, rythmes de corps et de voix, mimes, tout éclate !

  • Durée 1h05 ­|A partir de 14 ans
  • Placement libre

 

Vendredi 24 novembre 2017 - 20h30

Vitré, Centre culturel

Vincent Dedienne

Ce jeune acteur au parcours classique réconcilie théâtre et one-man-show en livrant avec S’il se passe quelque chose un autoportrait à la fois drôle et sensible.
Bonjour ! Je m’appelle Vincent Dedienne et je suis la personne qui boit un chocolat chaud/thé vert bio/soupe à l’oignon sur l’affiche !
S’il se passe quelque chose, c’est une promesse. La promesse de passer ensemble un drôle de moment, à la frontière du théâtre et du Guatemala.
S’il se passe quelque chose, c’est aussi comme un dîner entre amis. C’est prévu de longue date, préparé avec amour et gourmandise.
S’il se passe quelque chose, c’est mon premier spectacle.
À table ! (Et si vous n’aimez pas, je vous ferai une salade). Vincent Dedienne

  • Durée 1h30 ­| Tout public

 

Jeudi 1er mars 2018 - 20h30

Vitré, Centre culturel

Mathieu Penchinat

Carte blanche à François Martinez
Jeudi de l’humour

On meurt tous un jour.
(Désolé de spoiler la fin, pour ceux qui ne savaient pas.)
On meurt tous un jour, donc.
Moi, ça me tue.
C’est normal, c’est un peu comme tout le monde, on est tous angoissés par la question de la Mort !
Sauf qu’on a tendance à fuir, à ne pas du tout y penser. Les questions, hop, on les met sous le tapis et on fait comme si de rien était... "Moi ? La Mort ? Non, non..."
Eh bien, moi, j’ai fait un spectacle pour dire : "La Mort, oui, ça existe. Oui, ça fait peur à tout le monde. Mais venez, on va en parler. On va rigoler avec. Et je vous assure... après, ça ira mieux."
Et puis... "Nous n’avons pas assez de larmes pour tous les malheurs du monde, il faut bien rire de quelques-uns d’entre eux..."

  • Durée 1h15 ­| Tout public à partir de 8 ans

 

Jeudi 26 avril 2018 - 20h30

Vitré, Centre culturel

Jo Brami

Carte blanche à François Martinez
Jeudi de l’humour

Depuis trop longtemps la vie se déroule toujours dans le même sens…
Et finalement, c’est quand on est mort qu’on est le plus armé pour affronter la vie.
Et si justement on commençait par la fin ?
La vie ne serait-elle pas de mieux en mieux ?
Imaginez repartir dans l’autre sens, à l’envers de la vieillesse jusqu’à l’enfance.
C’est l’expérience que Jo Brami vous propose, en mêlant sketches et personnages, en passant par le papi sans gêne jusqu’à l’enfant blasé qui a déjà tout vécu.
Si ce spectacle drôle et touchant ne change pas votre vie, il réussira au moins à la changer de sens.

  • Durée 1h20 ­| Tout public à partir de 8 ans

 

Photo : Vincent Dedienne ©Julien Benhamou