Le riche passé artisanal et industriel de Vitré et la Révolution industrielle est mis en valeur jusqu’au 31 octobre au Centre des Archives.

Du 17 juin au 31 octobre 2019

Lieu : Service des Archives

Adresse :27 rue des Eaux, 35500 Vitré

Téléphone :02 99 74 40 88


Le XIXe siècle a été pour l’Europe une période de transformation qui a vu naître le monde moderne. Cette époque a été marquée par des progrès significatifs en sciences et en technologies. A Vitré, durant cette période, l’agriculture et l’artisanat prédominent encore très largement.

L’invention de la machine à vapeur, puis de l’électricité, permet des avancées majeures dans les moyens de transport, les techniques d’exploitation et de production industrielle et également dans les systèmes de communication. En 1857, avec l’arrivée du chemin de fer, la ville se transforme et se développe.

Par exemple, l’entreprise Texier, spécialisée dans la fabrication d’outillage agricole initialement située Boulevard St Martin sera déplacée Boulevard de Châteaubriand et prendra le nom de Fonderie Artisanale de l’Ouest (F.A.O.).

Ville artisanale au début du siècle, Vitré s’industrialise à la fin du XXème siècle. Les tricoteuses les tanneurs, les tisserands, etc. appartiennent désormais au passé. Des industries nouvelles se développent. Usines de chaussures, scieries, distilleries, fonderies, manufactures de fourrures, etc. se côtoient et se mécanisent.
Les débuts de l’électrification, en 1923, favorisent ce développement.

Localisation

Partager cette page sur :