En septembre 2016, la piscine du Bocage ouvrait une école de sauvetage. Cette initiative répondait à principalement à deux objectifs : susciter des vocations pour renforcer la sécurité des baigneurs et offrir un nouveau type d’activité en matière de natation. Deux ans et demi plus tard, la mission semble accomplie et promet de belles perspectives.

Elargir le vivier des surveillants aquatiques

Il existe deux types de surveillants pour la baignade :Ecole de sauvetage à Vitré

  • Les maîtres-nageurs : leur présence permet un accès payant à un site de baignade et ils peuvent aussi enseigner les différentes activités de la natation.
  • Les surveillants aquatiques, qui sont diplômés du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA). Leur présence permet d’encadrer la baignade quand l’accès à la baignade est payant. Ils peuvent venir renforcer l’équipe des maîtres-nageurs. Ils ne peuvent en aucun cas enseigner les activités de la natation.

En France, on manque de maîtres-nageurs et Vitré Communauté n’échappe pas à la règle. Dès l’ouverture de la piscine de Vitré en 2000, des surveillants aquatiques sont formés. Pour élargir leur nombre, le service en charge des piscines de l’agglomération (Vitré, Argentré-du-Plessis et La Guerche de Bretagne) noue un partenariat avec l’association Breizh sauvetage. Agréée par la Protection civile, celle-ci prend part à la formation sur les aspects règlementaires du secourisme. Chaque formation se déroule sur une année et propose 4 dates d’examens.

Les personnes prenant part à ces formations sont souvent de jeunes étudiants, parallèlement en recherche de jobs saisonniers. Une fois formés et diplômés du BNSSA, ceux-ci assurent donc la surveillance pendant les vacances scolaires ou une partie du week-end. D’autres partent faire des saisons sur les plages. La démarche fonctionne bien puisque sur le territoire, Vitré emploie 7 à 8 surveillants aquatiques, La Guerche 1 et 2 d’entre eux travaillent à la plage de Haute Vilaine en été.

Quelques jeunes finissent même par embrasser une formation de maître-nageur pour en faire un métier. On en compte aujourd’hui une vingtaine formée à la piscine du bocage.

 

Créer une école pour diversifier les activités aquatiques

Pour continuer à susciter des vocations en amont, l’idée naît de créer une école de sauvetage. Mais de cette idée découle un autre objectif. Certains jeunes aiment la natation. Néanmoins, la natation de compétition ne les intéresse pas et la plongée non plus. Le sauvetage représente une troisième option d’activité aquatique. Les inscriptions sont possibles à partir de 10 ans. Le BNSSA continue d’être passé à 18 ans pour ceux qui le souhaitent.

Dès 2016, 25 jeunes s’inscrivent à l’école. Pour les motiver, il faut leur donner des objectifs. De là émerge l’idée de mettre en place une initiation aux compétitions de sauvetage sportif. Mal connues en France, elles sont très codifiées et ont même leur propre championnat du monde. Pour des jeunes qui s’initient au sauvetage, ces compétitions donnent de vrais repères de travail.  Pour y participer officiellement, un partenariat est créé avec une association affiliée à la Fédération française des maîtres-nageurs : l’Aquabreizh Club. Mais, ce partenariat permet surtout de proposer des ateliers de secourisme tout au long de l’année.

 

De l’activité de loisir à la compétition

Ecole de sauvetage à VitréEn 2019, 100% des jeunes inscrits à l’école de sauvetage le sont dans l’optique de compétiter. Le 16 mars, plusieurs d’entre eux participaient d’ailleurs à une initiation à la compétition qui se déroulait à la piscine du bocage. Des élèves des écoles de Rennes, Candé et Caudan prenait aussi part à l’événement. Erwan Vinouse, maître-nageur à la piscine de Vitré explique la bonne surprise lors de cet événement :

« beaucoup de monde est venu soutenir nos jeunes. Nous avons aussi pu voir la progression des enfants de Vitré par rapport aux dernières compétitions. On sent que l’écart de niveau s’amenuise entre eux et ceux d’autres écoles au fil des rencontres. Les parents se sont également beaucoup impliqués dans l’organisation ».

Prochain rendez-vous : le 15 juin 2019 pour une initiation au sauvetage sportif mais cette fois-ci, en milieu naturel à la plage de Haute-Vilaine.

 

Partager cette page sur :